SEARCH
REGION: SWITZERLAND
Financement neutre en CO2

Investissements durables : une infrastructure informatique neutre pour le climat grâce à carbonZER0

Avec l’option de financement « verte » carbonZER0 de CHG-MERIDIAN, pour la première fois, les entreprises peuvent désormais réaliser des investissements informatiques neutres pour le climat. Dans un entretien, Oliver Schorer, CIO du groupe, nous décrit la simplicité et la durabilité de cette nouvelle offre.

La durabilité et la protection du climat sont désormais une nécessité pour les entreprises. Avec carbonZER0, CHG-MERIDIAN permet à ses clients d’apporter une contribution positive au bilan environnemental grâce à un financement informatique neutre pour le climat. Nous avons discuté avec Oliver Schorer, CIO du groupe, des caractéristiques de cette nouvelle option, qui nous explique aussi en quoi elle s’inscrit dans l’engagement de CHG-MERIDIAN en matière de développement durable.

Comment avez-vous eu l’idée d’un financement des équipements informatiques neutre pour le climat ?

Nous sommes très attentifs aux besoins actuels et futurs du marché. Des préoccupations clés telles que le Green Deal, l’Accord de Paris sur le climat ou encore une fabrication neutre pour le climat, visée notamment par Apple pour tous ses produits d’ici 2030, nous donnent le cap. Beaucoup de nos clients poursuivent déjà des objectifs très ambitieux en matière de développement durable. La réduction des émissions de CO2 est en tête de nos priorités.

 

Il est donc d’autant plus nécessaire de réagir ?

À l’avenir, la pression à agir va s’accentuer pour tous. De plus en plus d’entreprises dans le monde définissent en effet des normes environnementales strictes, notamment en matière d’empreinte carbone. Elles attendent de leurs partenaires et de leurs fournisseurs qu’ils respectent ces directives de manière vérifiable. S’ajoute à cela le fait que la jeune génération réclame une économie plus durable. Pour rester un employeur attractif dans la « course aux talents », les entreprises doivent se positionner en conséquence.

 

Contrairement aux véhicules automobiles, les équipements informatiques n’émettent pas directement de CO2. Quelle est l’origine des émissions polluantes associées ?

Les ordinateurs, les tablettes ou les smartphones émettent du dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre tout au long de leur cycle de vie. L’essentiel de ces émissions est généré dès l’extraction des matières premières et la production. Un autre facteur important est le transport sur de longues distances, les chaînes de production étant complexes et mondialisées. Un simple smartphone est constitué en moyenne de 270 composants livrés par différents des fournisseurs. Environ un tiers des émissions est généré pendant la phase d’utilisation, par la consommation d’énergie des appareils et l’infrastructure de transmission des données.

 

Oliver Schorer, CIO bei CHG-MERIDIAN
Oliver Schorer a entamé son parcours au sein de CHG-MERIDIAN au milieu des années 1990. Actuellement membre du Comité directeur et Chief Information Officer (CIO), il est responsable des secteurs IT, Service Delivery et Service Design.

Neutre sur le plan climatique grâce à carbonZER0

La durabilité devient un facteur de compétitivité ! Avec carbonZER0, la fabrication, l’utilisation, la réutilisation ainsi que le transport de vos équipements informatiques financés par CHG-MERIDIAN deviennent neutres pour le climat.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que proposez à vos clients avec carbonZER0 ?

Il s’agit d’une offre apportant une totale tranquillité d’esprit. Il suffit aux clients d’activer le service pour leurs appareils. Nous calculons les émissions en équivalent CO2 et les compensons en soutenant durablement des projets de protection du climat vérifiés. Nos clients obtiennent ainsi un certificat leur permettant d’apporter une preuve concrète de la compensation de leurs émissions de CO2.

 

Quel est le coût de cette option ?

Les frais supplémentaires sont très transparents. Il n’existe pas de montant fixe unique, car les paiements compensatoires varient bien entendus en fonction de la catégorie d’actifs IT et de la quantité d’émissions générée par les équipements informatiques concernés. En règle générale, les frais mensuels supplémentaires par appareil sont toutefois de l’ordre de quelques centimes.

 

Oliver Schorer, membre du conseil d'administration

"Beaucoup de nos clients poursuivent déjà des objectifs très ambitieux en matière de développement durable. La réduction des émissions de CO2 est en tête de nos priorités."

Quels sont les aspects retenus par CHG-MERIDIAN pour la sélection des projets de protection du climat ?

Nous avons à cœur d’encourager la protection du climat sur différents plans : de la production d’électricité d’origine photovoltaïque à la protection des forêts amazoniennes menacées, qui comptent parmi nos principales réserves de CO2. Tous les projets sont certifiés conformes aux normes internationalement reconnues et contribuent au développement durable dans les pays où ils sont menés, conformément aux Objectifs de développement durable des Nations Unies. 

 

Quel est le futur cap général de votre engagement en matière développement durable ?

Notre gros avantage est que l’intégration du développement durable dans nos activités quotidiennes n’est pas une nouveauté. Notre modèle d’activité repose depuis toujours sur le principe d’une économie circulaire. Nous devons cependant envisager le développement durable dans une dimension plus large. Cela implique une approche économique, sociale et écologique à long terme. Nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure, considérant le développement durable comme un « business enabler » majeur. Avec carbonZER0, c’est précisément ce que nous faisons.

 

Merci pour cet entretien.

5 raisons pour carbonZER0

Vous pouvez trouver plus d'informations dans notre e-flyer.

Télécharger